Monopoly des inégalités : il fait bouger les lignes en sensibilisant les jeunes aux injustices de notre société !

15 Mar, 2022 | Inclusion sociale et solidarité

Conçu par l’Observatoire des inégalités, pour les professionnels de l’enfance, le « Monopoly des inégalités » a pour objectif d’amener les jeunes de 11 à 25 ans à s’interroger sur le pourquoi des inégalités et discriminations, et à trouver collectivement des solutions pour les dépasser.

Ce support pédagogique est le fruit de 3 années d’expérimentations avec des jeunes, des enseignants et éducateurs, des sociologues et des psychosociologues.

Quel est le but du jeu ?

Diversité, égalité des chances, inclusion sociale … ou plutôt, stéréotypes, préjugés, inégalités, discriminations… Et si on changeait enfin de regard sur ces questions sociétales qui nous concernent tous ?

Ne sont-elles pas le socle fondateur du « bien vivre ensemble » dans notre société ?

L’Observatoire des inégalités a souhaité aborder ces sujets avec les plus jeunes en utilisant un support à la fois ludique et pédagogique. C’est ainsi qu’est né le « Monopoly des inégalités ».

Ce qui fait toute l’originalité de cette version « réinventée » du Monopoly c’est que les règles du jeu ont volontairement été modifiées. Elles sont profondément injustes dans le but de refléter au mieux la réalité de notre société et permettre de soulever la question des inégalités et discriminations.

Pourquoi utiliser le JEU pour parler d’inégalités ?

En se glissant dans la peau d’un personnage fictif, chaque enfant va vivre, le temps d’une partie, des situations particulièrement injustifiées voire discriminantes, et cela va le pousser à réagir.

Par cette mise en situation qu’offre le jeu, l’Observatoire des inégalités souhaite amener les jeunes à prendre conscience des inégalités et des discriminations, s’interroger sur leurs propres stéréotypes et préjugés, comprendre ce qu’implique l’appartenance à certains groupes sociaux ou minorités, et propose un espace de parole où les jeunes s’expriment et explorent les moyens de lutter contre les inégalités et les discriminations.

Ainsi, le jeu permet, au travers de situations fictives, d’aborder ces questions complexes auxquelles chaque jeune peut être confronté au cours de sa vie. Ce support de médiation, que propose le Monopoly des inégalités, ouvre le champ au questionnement, point de départ pour insuffler un esprit de tolérance, encourager l’empathie et la capacité à se mettre à la place de l’autre.

Des règles volontairement injustes !

Quoi de plus injuste que de vivre une injustice ? Attention vous n’aurez pas le même sort ou les mêmes chances si vous êtes une femme, si vous êtes handicapé(e) ou si vous êtes un homme blanc vivant dans les beaux quartiers !

Pour exemple… Les femmes touchent moins d’argent que les hommes en passant par la case « DÉPART ». Les personnes en situation de handicap, quant à elles, retirent deux points à chacun de leur lancer de dés. Lorsque certains personnages comme Lucas ou Mohamed passent (normalement sans s’arrêter) par la case « ALLEZ EN PRISON », ils doivent obligatoirement s’arrêter pour un contrôle de police, leur tour s’arrête sur la case. Ils ne vont pas en prison mais doivent attendre le prochain tour pour rejouer.

Vécues par les enfants comme profondément injustes, ces situations dénuées de toute équitée, permettent d’aborder les inégalités et les discriminations de manière concrète, dans toutes leurs dimensions, et surtout de mettre en place un débat avec et entre les joueurs. Grâce à cet outil, les joueurs sont invités à réfléchir à la façon dont, individuellement ou collectivement, on peut surmonter les obstacles et changer les règles du jeu de notre société.

La partie a été pensée en intégrant un temps de discussion indispensable avec un enseignant, un éducateur ou un professionnel de l’enfance. Ce temps de débat et d’échange part de la réaction des joueurs concernant leur expérience du jeu et vise, en particulier, à réfléchir à la question «Que peut-on faire contre les inégalités ?».

Une idée qui a tout de suite plu à l’équipe de HASBRO France (fabricant du célèbre jeu de Monopoly) :

« Quand l’équipe de l’Observatoire des inégalités nous a contactés pour nous présenter leur projet de Monopoly des inégalités, nous avons tout de suite été séduits par le côté à la fois original et génial de leur idée. Nous sommes heureux et fiers d’apporter notre soutien à cette belle initiative humaine et sociale et de mettre l’image et la notoriété de MONOPOLY au service de cette cause qui nous concerne tous. »

Photos : le jeu de Monopoly des inégalités
Photo : la boite à outils Monopoly des Inégalités
Photos : Jouer au Monopoly des inégalités

 

Le Monopoly des inégalités remporte déjà un vif succès !

 

L’enthousiasme de celles et ceux qui ont déjà utilisé ce support pédagogique est tel que le Monopoly des inégalités était déjà en rupture quelques semaines après son lancement.

Une réimpression du kit pédagogique est en cours afin de satisfaire les nombreuses demandes : )

 

Que dire de plus …
Si ce n’est …

Que de belles initiatives comme celles-là doivent être soutenues et encouragées car elles permettent de porter des sujets de société au cœur d’un débat qui contribue à sensibiliser les jeunes et participe à faire bouger les lignes.

 

Et vous, vous y jouez quand au Monopoly des inégalités ?


Laurence GUIGOU, SEKOIA CITY

Pour commander le kit du Monopoly des Inégalités : Kit pédagogique « Monopoly des inégalités »

A  lire aussi : Que faudra t’il de plus pour changer de regard ?

Derniers articles

Share This